Jouer atout ou jouer la coupe à la couleur

A la belote, c’est une erreur de penser que quand on n’a pas des atouts de bonnes qualités, on ne doit pas jouer atout. Au contraire, si on est fort dans les autres couleurs, on doit jouer atout pour éviter la coupe de nos plis naturels par les adversaires.

Supposons que nous ayons la main suivante :

kk

Supposons aussi que vous ayez la main, c’est dans votre intérêt que les atouts s’épuisent le plus vite possible. En effet, vous avez 4 plis à Cœur et à Carreau qui ne demandent qu’être encaissés. Si vous le faites tout de suite, les adversaires pourront éventuellement vous couper. Vous pouvez vous dire aussi qu’il vaut mieux ne pas toucher aux atouts car vous êtes trop faibles, et qu’il vaut mieux pour votre 8 et votre 7, trouver des coupes.

Et pourtant, vous avez déjà 5 plis sûrs, ceux cités ci-dessus auxquels on ajoute votre Valet de Pique. Le meilleur plan de jeu dans ce cas, c’est de jouer deux fois l’atout, commençant par le Valet de Pique pour que votre partenaire puisse y jeter facilement ses points. Si vous jouez ainsi, il y a de fortes chances pour que les atouts adverses s’épuisent. Vous attendez ensuite d’voir la main, et vous pouvez encaisser les atouts.

Si jamais, un joueur possédait trois atouts au départ, et qu’il trouve trèfle pour vous raccourcir par la coupe, enlevez son dernier atout par la coupe à Cœur. A ce moment-là, il vous faut détecter le moment où il va couper selon la carte qu’il va jouer, et avancer juste le Roi pour perdre le moins de points possible.

Le seul danger pour ce plan de de jeu est, si un joueur possède trois atouts dans la main, qu’il joue un troisième tour d’atout, et si lui ou son partenaire a une longue à trèfle qu’il va alors encaisser. Mais la probabilité pour que ce genre de cas arrive est très faible.

Partager cet article a vos amis:
Commenter cet article: